ART-6001 le 24 novembre 2015_(co)llectif – moins vite plus loin

(co)llectif

Je crois au pouvoir du récit. Laisser une histoire prendre forme alors qu’on la raconte, par le choix des mots, le débit et le rythme, est un acte de confiance, de courage et de transformation. Chaque fois qu’on la raconte, un nouvel aspect de soi et de ses sens nouveaux se révèlent, en particulier si l’histoire émerge au sein d’un cercle bienveillant de la collectivité. Pour moi, ce type de récit participatif d’une expérience de vie, qui met en lumière certains événements et leurs significations, est l’un des mécanismes les plus puissants d’engagement personnel et social ainsi que l’un des instruments les plus actifs de démocratie participative. J’en suis venue à définir le citoyen volontaire comme une personne qui choisit librement de révéler le coeur de sa vulnérabilité et de prendre le risque de laisser tomber ses défenses habituelles.

– Devora Neumark (ART, p. 121)

Advertisements